Compter ce qui compte

Dans cette extraordinaire conférence, qui lui vaut une standing ovation, Chip Conley nous convie à reconsidérer ce que nous mesurons par des indicateurs : nous favorisons le tangible parce que c’est facile et oubllions l’intangible qui est pourtant ce qui compose la plus grande part de notre joie de vivre (expression qu’il utilise en français bien qu’américain de souche).

[en] Chip Conley – TED Talk

Créer un environnement propice à l’épanouissement de la joie de vivre, plutôt que d’essayer de créer de la joie de vivre. Voilà ce qu’il faudrait faire et qu’on pourrait alors mesurer. Et d’après Conley, ce n’est pas du tout incompatible avec une performance économique, bien au contraire.

Publicités
Cet article, publié dans Enterprise Architecture, Références, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s