Séparation des préoccupations (Separation of concerns)

Un des principes fondamentaux de la conception.

Pensez à un amortisseur de moto. Le mécanicien a plusieurs préoccupations à son sujet. D’un coté il s’intéresse à son comportement d’amortissement et aux différents paramètres qui le décrivent, raideur du ressort, coefficient d’amortissement, débattement, réglages possibles… et aux courbes qui les gouvernent. De l’autre, il se préoccupe de l’intégration dans l’environnement physique contraint du véhicule. Il peut aussi s’intéresser aux possibilités de maintenance, facilité de démontage, accessibilité des réglages.

Motos

Si il envisage ces différentes préoccupations tout de go dans leur ensemble, le résultat risque bien de ne pas faire l’affaire, tant les contraintes deviennent conflictuelles. Il sépare donc les préoccupations dans sa première phase de conception, dérivant chaque aspect des spécifications issues de la stratégie commerciale qui a déclenché la conception du nouvel engin.

Ce n’est que dans un second temps qu’il réunit les aspects pour s’intéresser alors aux inévitables compromis que chaque aspect entraîne sur les autres. Dans cette phase, il a tous les éléments en main pour que les compromis soient à la fois pertinents et optimum.

Un exemple dans le domaine de l’info

Il s’agit de l’initiative Unhosted, décrite ici.

Comment résoudre le cruel problème de l’hébergement protégé des données, personnelles au moins, sans pour autant pénaliser la création de services web vivant dans le cloud ?

En commençant par séparer les préoccupations. D’un coté l’aspect des données et les contraintes de protection qui s’appliquent dessus, de l’autre l’aspect des services et la plus-value que l’utilisateur en attend. Les deux aspects sont analysés d’abord séparément puis réunis dans une approche globale qui respecte les contraintes des deux aspects, et introduit ses propres préoccupations, notamment d’odre techniques.

Le résultat est une approche du cloud innovante parce que issue d’une conception qui prend en compte les vraies contraintes de respect des utilisateurs.

Et du coup, le compromis entre l’élaboration de services innovants et le respect des principes de confidentialité ne peut plus être vu comme une utopie, contrairement à ce que les fournisseurs de service veulent nous faire croire.

La définition du principe dans le dictionnaire Praxeme :

http://www.praxeme.org/index.php?n=Thesaurus.SeparationOfConcerns

Publicités
Cet article, publié dans Aspects, Principes, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s