Supervision et monitoring

D’une façon ou d’une autre, il existe toujours un système de surveillance des composants du système informatique. Les caractéristiques généralement observées en sont :

  • lacunes sur les composants surveillés,
  • lacunes sur les types de composants surveillés,
  • hétérogénéité des solutions mises en oeuvre, et difficultés d’intégration,
  • outils spécifiques, très spécialisés sur des types de données,
  • cloisonnement des niveaux d’observation,
  • rapports statiques peu ou pas automatisés et longs à produire,
  • KPI (Key Pont Indicator) trop nombreux et peu pertinents, voire non actionnables,
  • pas de moyens de Root Cause Analysys,

Les attentes qu’on peut mettre dans un système de supervision des systèmes sont souvent très fortes, à juste titre. Néanmoins, une approche du sujet trop ponctuelle entraîne de graves déceptions dans les résultats attendus.

Voir le white paper « Supervision étendue« 

Axes de travail

  • Etat des lieux de la supervision et du système à surveiller.
  • Expression fine des besoins en supervision et rationalisation de ces besoins, cahiers des charges, spécifications.
  • Conception – appropriation des modèles des objets à surveiller, points de mesures, KPI et liens avec les cartographies disponibles.
  • Conception des éléments techniques avec les parties prenantes.
  • Conception des rapports ciblés.
  • Conception des processus de gestion des données de supervision.
  • Définition des chemins de passages, budgets.